Accueil | Photos | News et Articles | Forums | Encyclopédie de la picole | Coin Caps | CapsTV | BurgBlog | Liens

Scandale : Le vin sujet de bac
« C'est un véritable scandale. C'est inadmissible... on ne va pas en rester là ! » Dominique Granier, le président de la chambre d'agriculture du Gard, ne décolère pas depuis trois jours. Depuis qu'il a pris connaissance d'une question posée cette année à l'épreuve de sciences de la matière et du vivant comptant pour le baccalauréat agricole et intitulée "Le vin et ses dangers". « On stigmatise le vin en l'associant à une série de dangers. De qui se moque-t-on ?! »

En effet, la question, certes technique et non philosophique, est totalement fermée. Il n'est nullement question ici d'avoir à peser les bienfaits et les risques du vin afin d'en tirer une analyse objective, mais simplement de répondre à plusieurs interrogations portant uniquement sur la nocivité des denrées vinicoles. « Au final, les vignerons sont considérés comme des personnes qui fabriquent des produits dangereux..., voilà ce que vont penser les élèves qui passent cette épreuve », lance furax un producteur de costières-de-nîmes.

L'épreuve, de coefficient quatre, est divisée en deux parties. La première de sciences physiques dans laquelle l'élève doit, entre autres, évoquer les risques de l'éthanol, indiquer « le changement de couleur de l'alcootest dans le cas où le test est positif » ou encore résoudre des problèmes de sécurité routière liés à la conduite « avec de l'alcool dans le sang ». Et la deuxième, consacrée à la biologie et l'écologie, qui nécessite une série de calculs s'établissant à partir du principe selon lequel « les activités vinicoles génèrent des effluents qui, lorsqu'ils sont déversés dans les rivières peuvent altérer la qualité des cours d'eau ».

Il est clair que les fonctionnaires qui ont préparé ces questions ont considéré le vin à même enseigne qu'un alcool dit fort, sans établir aucune distinction pourtant bien réelle entre les deux catégories de boissons. Voire pire, ils ont porté un regard totalement subjectif sur cette activité économique et les responsabilités qui incombent aux producteurs. « Je suis convaincu que certaines personnes haut placées à Paris ont décidé de supprimer une partie de la viticulture dans le Sud de la France. Et cela, de n'importe quelle manière ! »

En attendant, hier après-midi après avoir interpellé le préfet du Gard, Dominique Bellion, sur « cette inqualifiable situation », Dominique Granier devait calmer la colère de nombreux vignerons gardois. « Nous avons toujours eu une attitude responsable même en pleine crise comme actuellement, et on va continuer ; mais dès ce soir je vais rédiger un courrier adressé au ministre de l'Agriculture (les épreuves du bac agricole sont rédigées par ce ministère, NDLR) pour avoir des explications précises. »

Et d'ajouter : « Je veux qu'il y ait des fonctionnaires qui soient sanctionnés. Il s'agit là d'une véritable faute ! »

Sources : midilibre.com
Gamb, le 16/06/06 à 08:47
Editer la news | Supprimer la news

Commentaires

Squatteur

Nouveau compte
0 membres en ligne

Le comptoir Rafraichir
Squatteurle 13/01 à 21:47
plop
rogerle 28/10 à 20:19
Mais qu'est-ce qui se passe ici bordel ???
Gamble 22/03 à 18:25
Apéro !!!!!
Squatteurle 02/03 à 12:46
Squatteurle 04/03 à 13:04
t'es un loser bex
BeXle 04/03 à 12:43
apéro bordel!
Squatteurle 04/03 à 10:32
Alllé laaaaaaaaaaaa
Squatteurle 14/06 à 09:15
pnafbcvshcsbv, <a href="http://ww w.senkjudnwh.com&quo t;>odqvrotwyi< /a> , [url=http://www.okwd lnongn.com]xhififfiu p[/url], http://www.zarenazmx y.com odqvrotwyi
Squatteurle 14/06 à 00:11
uwxapcvshcsbv, [url=http://www.lyrr ejwmfd.com]nilykkpia y[/url]
Squatteurle 13/06 à 14:07
htfarcvshcsbv, [url=http://www.trvu xqhxwv.com]ucujaaxro i[/url]
Voir les smiley

Hébergé sur GambServer2, l'hébergement gratuit pour chouechs.