Accueil | Photos | News et Articles | Forums | Encyclopédie de la picole | Coin Caps | CapsTV | BurgBlog | Liens

L'étrange noel du père burgman.
(histoire sans intérêt)

Père burgman dans sa cabane retranchée tenait dans son bec une burgbrau (notez l'originalité). Ceci n'est somme toute que banal, le père burgman trimballait avec lui une solide réputation d'ivrogne. Dans sa sombre demeure, il passait ses journées affalé sur son plumard vétu d'un simple peignoir "Ricard", ressassant dans le noir l'objet de son désespoir ( un peu lourdes ces rimes).

Père burgman se trouva fort dépourvu quand noel fut venu. "Ô rage, ô désespoir, ô ivrognerie ennemie, n'aurais-je tant vécu que pour cette escroquerie?" Telles sont les paroles que seuls les inconscient ayant eu le courage de s'aventurer à proximité de la cabane du vieux fou ont pu entendre la veille de noel. Chose encore plus effrayante, une personne plus téméraire que les autres, dont je tairai ici volontairement le nom, pu l'apercevoir sortir de sa maison.

Mytérieusement, le père burgman avait troqué son peignoir "Ricard" pour une sorte de costume vert délavé ( ou plutôt pas lavé ). Il semblait alors accomplir un étrange rituel: se frayant un chemin dans la neige, il portait religieusement une burgbrau. Le plus fascinant était qu'il ne la buvait pas! Tout au contraire, il s'agenouillait, creusait un trou de ses frèles mains et ensevelit la dite canette. Il restait alors là, des heures, recroquevillé, à pleurer toute sa peine.

Tout ceci ne resterait qu'une histoire nul à chier ( même si l'auteur de ces quelques phrases a un talent certain pour l'écriture, il ne faut pas se leurer, n'est ce pas ) si ce n'est que, comble d'infortune, le pauvre père brugman vînt à passer la cannette à gauche. Infortune? Pas vraiment. Voici l'histoire tragique.

Deux témoins de Jehova toquèrent à la porte du père burgman le soir de noel, cette année (et oui, faut pas croire que les témoins de Jehova fètent noel!). Ils entendirent alors des gloussement, des raclements, des suffoquements. Ni une, ni deux, mais à trois, ils enfoncèrent la porte. Ils trouvèrent le père burgman nu comme un ver une canette de Coca-Cola enfoncé au fond de la gorge. Il était trop tard pour le sauver. En voulant recouvrir son corps blème de la seule chose qu'ils avaient sous la main ( son peignoir "Ricard" bien évidemment ), ils appercevirent un petit papier manuscrit. Il n'y avait qu'une seule phrase, ses dernières paroles : "Ces salauds de rouge m'ont tué!".

Cette histoire dramatique et pour la moins étrange fît le tour de tous les PMU. La psycologie de comptoir suffisait à comprendre cette mystérieuse phrase: " bah tu sais Gégé, c'est le gros rouge qui tache qui l'a tué! Une sacrée saloperie cette vinasse, faut faire comme moi, rester au ptit jaune!" Théorie intéressante mais fort peu probable compte tenu du fait que le père burgman se nourissait exclusivement de Burgbrau ( le fameux peignoir "Ricard", c'était un cadeau d'anniversaire offert par un ami qui ne le resta pas longtemps d'aileur, le père burgman lui, il voulait un peignoir "Burgbrau", mais bon, comme il avait froid, il le garda quand même... ).

Cette histoire arriva également aux oreilles de quelques financiers et autres golden-boys. Après s'être quasiment ettoufé de rire en entendant l'histoire pathétique de la vie du père burgman, les spéculations allaient de bon train. "Ecoute Charles-Henry, ce ne peut être que les communistes! Ces salauds de rouge sont partout!". Elucubrations fascinantes ( j'offre une canette au premier qui trouvera ce jeu de mot débile et vraiment pas drôle ).

Bref, il n'y avait que burgman pour trouver la vérité vrai ( je précise qu'il n'existe aucune relation de parenté entre burgman le magnifique et le pauvre père burgman, tests Gamma GT à l'appui ). Menant humblement son enquète, burgman découvrit alors que le père burgman n'était pas un simple poivrot, c'était.... ( suspens ).... le père noel! Quel différence me diriez-vous? La différence est que le père burgman était le vrai père noel, l'original, le père noel vert! A l'époque où les seuls cadeaux étaient des amphores de Burgbrau, ou tout le monde se saoulait. Vous n'etes pas sans savoir que la célèbre industrie de boisson gazeuse non alcoolisé s'accapara noel, investissèrent un nouveau père noel aux couleur de sa marque, et par là même conduisit à ruiner la vie du père burgman... C'est ainsi que ces salauds de rouge ont finalement eu sa peau, il s'enfila volontairement, au bout de longues année de souffrance, cette canette au liquide vénéneux au travers du gosier. Un geste ô combien triste mais ô combien symbolique...

Moralité : Le coca, ca peut tuer, cette histoire est nulle et Laurent Gerra n'est vraiment pas très très drôle.

*Burp-man en direct de la cave*
Burgman, le 30/12/06 à 01:47
Editer la news | Supprimer la news

Commentaires
Ruliole 01/01 à 16:22
pauvre père burgman
rogerle 05/01 à 17:24
belle histoire de noel à conter au coin du feu...
Gamble 11/01 à 20:25
J'aime bien la fin, pi c'est bien vrai le coca c'est de la merde, mettait de la burg avec votre whisky
snoop scratchy scratchle 12/01 à 13:47
je crois qu on a perdu burgman
cheperle 29/01 à 11:05
ouch

Squatteur

Nouveau compte
0 membres en ligne

Le comptoir Rafraichir
Squatteurle 13/01 à 21:47
plop
rogerle 28/10 à 20:19
Mais qu'est-ce qui se passe ici bordel ???
Gamble 22/03 à 18:25
Apéro !!!!!
Squatteurle 02/03 à 12:46
Squatteurle 04/03 à 13:04
t'es un loser bex
BeXle 04/03 à 12:43
apéro bordel!
Squatteurle 04/03 à 10:32
Alllé laaaaaaaaaaaa
Squatteurle 14/06 à 09:15
pnafbcvshcsbv, <a href="http://ww w.senkjudnwh.com&quo t;>odqvrotwyi< /a> , [url=http://www.okwd lnongn.com]xhififfiu p[/url], http://www.zarenazmx y.com odqvrotwyi
Squatteurle 14/06 à 00:11
uwxapcvshcsbv, [url=http://www.lyrr ejwmfd.com]nilykkpia y[/url]
Squatteurle 13/06 à 14:07
htfarcvshcsbv, [url=http://www.trvu xqhxwv.com]ucujaaxro i[/url]
Voir les smiley

Hébergé sur GambServer2, l'hébergement gratuit pour chouechs.